Qui détermine le prix d'une assurance habitation ?

Qui détermine le prix d'une assurance habitation ?

Selon un site de comparaison, la prime moyenne de l'assurance logement en France se chiffre à approximativement 190 euros tous les ans. Pourtant, qui détermine le prix d'une couverture habitation ?

La fixation des prix par l'assureur

D'une manière générale, l'estimation du prix d'assurance relève de la compagnie. Seulement, celle-ci se réfère à certains critères lors de la tarification de la couverture. Ces critères concernent la valeur du capital à couvrir, la franchise, le champ d'intervention, les critères d'évaluation des risques et la taxe d'assurance. De plus, les caractéristiques du logement jouent toutes aussi un rôle principal dans l'estimation du tarif de couverture. Ainsi, la nature, la surface, le nombre de pièces, les dépendances… sont pris en compte lors du calcul du prix.

Outre ces critères, l'assureur se base également sur la sinistralité de la zone du logement. En effet, certaines compagnies mettent un terme au contrat en raison de l'excès de sinistre déclaré par l'assuré. Seulement, la résiliation pour motif de sursinistralité d'un contrat en cours est acceptable uniquement si la clause y fait mention. Autrement, l'assureur patiente jusqu'à la première année de garantie pour annuler la couverture. D'ailleurs, l'une des conditions de refus d'assurance est la hausse du risque de sinistre.

Les fourchettes

Par ailleurs, l'assureur applique une fourchette de montant pour la garantie du contenu. Cette fourchette est comprise approximativement entre 15 000 et 30 000 euros, entre 30 000 et 60 000 euros ou plus. À titre d'exemple, si la valeur du mobilier se compte à 33 000 euros, la fourchette à appliquer est donc la deuxième. Dans ce cas, l'assuré paie une somme similaire à un autre ayant une valeur du mobilier plus élevé.

Toutefois, l'assuré est en droit de négocier le montant de la garantie du contenu si sa valeur du mobilier est inférieure à la fourchette. Du reste, si l'assuré n'a pas obtenu gain de cause quant au montant de la prime, il se rabat sur les conditions d'indemnisations. Dans ce cas, il négocie pour un rééquipement à neuf au lieu d'un rééquipement à valeur d'usage. Par ailleurs, en cas d'insatisfaction, la comparaison des assureurs reste possible.

Comment baisser le prix de la couverture ?

La diminution du tarif s'effectue par différents moyens. En effet, l'élimination des garanties inutiles réduit le prix d'une assurance habitation. La réduction des plafonds de garantie atténue également le montant de la cotisation annuelle. Seulement, la couverture, après un dommage, sera moindre. Par ailleurs, la méthode la plus simple consiste à comparer tous les prix du marché. Cette solution favorise non seulement la concurrence, mais également le gain d'argent et de temps.

Du reste, l'augmentation de la somme des franchises favorise la réduction du prix d'assurance. Toutefois, l'estimation des franchises se base sur les capacités financières de l'assuré. En effet, la part de celui-ci, en cas de préjudice, doit être supportable afin d'éviter les impayés et les litiges avec son assureur. De plus, l'installation de système d'alarme offre une réduction de la prime de 5 à 10 %, soit une économie d'environ 20 à 100 euros par an en fonction du bien assuré.